Anti-Nutella d’urgence

nutDans la famille, tout le monde n’est pas vegan. Même avec beaucoup de bonne volonté, sentir l’odeur du Nutella tartiné en cachette dans la cuisine peut être très tentant. Habituellement, je résiste. Mais ce soir là….

J’ai pris ce que j’avais dans le placard, et j’ai vite fait un pot d’anti-Nutella d’urgence.

Dans un bol :

– 2 cuillères à soupe bien bombées de purée de noisette
– 1 cuillère à soupe de sirop d’agave (ou plus selon l’envie de sucre du moment!)
– 1 cuillère à soupe de cacao en poudre (non sucré)
Mélanger. Verser dans un joli petit pot.

La texture est un peu granuleuse, mais ça se tartine très bien. Le goût est fort en cacao et en noisette, bien plus authentique que la version à l’huile de palme.

Mise à jour : le lendemain, j’ai versé effectivement une cuillérée à soupe de lait d’amande dans ce qui restait, et j’ai retrouvé l’onctuosité du Nutella…

Au fait, combien d’huile dans le Nutella?

Mise à jour juin 2015 : Nutella attaque Nuté+ ! Donc, en fait, chaque fabricant de pâte à tartiner aux noisettes utilisant le préfixe « Nut » se verra attaqué par Nutella? M’énerve! (En plus, le Nuté+, c’est vachement meilleur)

Gâteau au yaourt aux myrtilles, et un très bon blog!

yaourtmyrtillesEn cherchant des recettes de gâteau au yaourt vegan sur le web, je suis tombé sur un excellent blog : De chair et de lait. Recettes, infos sur le végétarisme, sur la condition animale… son design ne paye pas de mine, mais il est vraiment très bien.

Et j’y ai trouvé une recette de gâteau au yaourt vegan qui ne s’effondre pas (oui, car mes précédents essais étaient catastrophiques).

J’ai directement testé une version fruitée, avec des myrtilles (congelées, car la saison des petits fruits tout bleus est encore loiiin!). Et voilà! Un gâteau réussi qui n’a pas duré 24h!

Ce que j’y ai mis :
– 2 yaourts soja
– 150g farine
– 150 g sucre
– 1 sachet levure chimique
– 1/2 verre huile
– Un bol de myrtilles congelées (ou d’autres fruits, ça peut être très bon)
La photo est vraiment moche, mais le gâteau a été mangé trop vite!

Petites galettes aux biscottes

galettes biscottiDéjà, je n’achète jamais de biscottes. J’adore ça, mais si un paquet se présente à la maison, je le termine trop vite! En plus, ce n’est pas vraiment très sain. Mais bon, ma fille avait une grosse envie de biscottes… alors OK…
Mais le paquet est tombé du haut de l’étagère : 2 mètres de chute, les biscottes n’ont pas résisté. Me voilà avec un gros sac de chapelure (biscottes mixées).
Une partie de la chapelure a servi a faire de petits « nuggets » de seitan (non, j’ai pas noté la recette, mais bon, j’ai juste roulé des morceaux de seitan dans la chapelure et les ai lancés dans la poêle).
Avec le reste j’ai fait des petites galettes salées moelleuses et croquantes. Une très bonne surprise car la texture se rapproche des galettes que je réalisais autrefois avec des oeufs.

Ingrédients :

– Biscottes mixées en chapelure (1 verre)
– Farine (1 verre)
– 1 yaourt soja nature
– Sel
– Lait de soja (pas trop, juste pour que la pâte ne soit pas trop épaisse)
– Céleri vert émincé (ou autre herbe fraîche)

Tout mélanger. Ajouter le lait de soja pour faire une pâte moelleuse.

Faire cuire dans une poêle avec un peu d’huile. Je lai ai servies avec des crudités. Je lai ai relevées dans l’assiette avec un peu de jus de citron, mais le top, c’était de les tremper dans du tamari!
Actualisation : j’ai refait ces galettes quelques jours avec des cébettes et des olives noires dénoyautées en rondelles, très bon aussi.