Brandade de mo… de haricots blancs!

Bon, il y a des plats comme ça, qu’on aimerait véganiser… la brandade de morue, c’est un super souvenir. Ma grand-mère m’en faisait, mélangée à de la vraie purée de pommes de terre, j’adorais ça : fondant, profond, salé… Je la mangeais même nature, froide, tartinée sur du pain grillé, directement depuis le bocal acheté au supermarché. Jamais tenté d’en faire moi-même avant d’être vegan : trop cher, trop long, trop compliqué.

Maintenant, je laisse tous les poissons tranquilles. J’avoue, c’est en essayant de faire une « tartinade » aux haricots blancs, et en ajoutant de l’huile d’olive, que je me suis rendue compte de la ressemblance du mélange naissant avec la brandade. Du coup, j’ai continué à verser l’huile (même pas peur)…. résultat, ben c’est sûr, c’est pas vraiment de la brandade. Mais le goût et la texture y font quand même bien penser. Et c’est très bon sur les tartines grillées à l’apéro.

brandade vegan

Brandade vegan de haricots blancs

Ingrédients :

  • Un grand bol de haricots blancs cuits (je les ai cuits avec trempage la veille, mais en boîte et égouttés ça doit aussi marcher)
  • Persillade (un ou deux grains d’ail + un bol de persil hachés ensemble)
  • Huile d’olive
  • Vinaigre 2 CS
  • Sel
  • Poivre
Oui, bon, évidemment, « un grand bol de haricots blancs » c’est pas très précis. On va dire, l’équivalent d’une grosse boite de conserve…
On met dans le blender ou le mixeur les haricots blancs (tiédis ou refroidis), la persillade (ou les ingrédients de la persillade), le vinaigre, le sel et le poivre.
Mixer.
Dès que le mélange ressemble à une purée, baisser la vitesse du blender et verser de l’huile d’olive (une bonne, avec un parfum prononcé) en filet, comme si on montait une mayonnaise.
La purée va devenir brillante.
Pour la quantité d’huile d’olive, je ne sais plus très bien combien j’en ai mis. Mais la texture de la brandade était lisse, tout en conservant quelques grumeaux.
Après, il faut mettre au frigo, et ressortir le tout à l’apéro : mettre aussi sur la table des tartines grillées, une purée d’olives noires, genre tapenade mais sans anchois, des rondelles de citron, et un verre de vin blanc frais!
J’ai pas essayé cette brandade en version chaude comme ma mamie, car le mélange patate + haricots me paraissait un peu lourd, mais on peut certainement faire la pizza blanche à la brandade : en gros on verse le reste de brandade sur une pâte à pizza, on rajoute un filet d’huile d’olive (oui, encore, je sais), et on pose quelques olives noires…. à tester!

Petites galettes aux biscottes

galettes biscottiDéjà, je n’achète jamais de biscottes. J’adore ça, mais si un paquet se présente à la maison, je le termine trop vite! En plus, ce n’est pas vraiment très sain. Mais bon, ma fille avait une grosse envie de biscottes… alors OK…
Mais le paquet est tombé du haut de l’étagère : 2 mètres de chute, les biscottes n’ont pas résisté. Me voilà avec un gros sac de chapelure (biscottes mixées).
Une partie de la chapelure a servi a faire de petits « nuggets » de seitan (non, j’ai pas noté la recette, mais bon, j’ai juste roulé des morceaux de seitan dans la chapelure et les ai lancés dans la poêle).
Avec le reste j’ai fait des petites galettes salées moelleuses et croquantes. Une très bonne surprise car la texture se rapproche des galettes que je réalisais autrefois avec des oeufs.

Ingrédients :

– Biscottes mixées en chapelure (1 verre)
– Farine (1 verre)
– 1 yaourt soja nature
– Sel
– Lait de soja (pas trop, juste pour que la pâte ne soit pas trop épaisse)
– Céleri vert émincé (ou autre herbe fraîche)

Tout mélanger. Ajouter le lait de soja pour faire une pâte moelleuse.

Faire cuire dans une poêle avec un peu d’huile. Je lai ai servies avec des crudités. Je lai ai relevées dans l’assiette avec un peu de jus de citron, mais le top, c’était de les tremper dans du tamari!
Actualisation : j’ai refait ces galettes quelques jours avec des cébettes et des olives noires dénoyautées en rondelles, très bon aussi.

Fromage frais végétal, d’après Végébon

fromageJe suis quelquefois nostalgique des tartines de fromage frais (genre Saint-Moret)… Alors j’achète de temps en temps des fromages frais végétaux, de type Tartimi. C’est bon, mais….

Cette fois-ci, je voulais le faire moi-même.
J’ai trouvé une recette extra sur Végébon, dont voici le lien : Fromage frais maison sans produits laitiers.

La recette est la même, mais j’ai ajouté quelques ingrédients supplémentaires :

1/2 CC poivre moulu
2 pincées cardamome moulue
1 poignée persil haché

J’ai laissé reposer une nuit entière. Le lendemain, les tartines de fromage frais très parfumées m’ont bluffée! Recette adoptée définitivement!